• Jusqu’au milieu du 20ème siècle, les personnes souffrant de troubles psychiques graves étaient le plus souvent hospitalisées au long cours. Dans les années 60, s’est amorcé un large mouvement de désinstitutionalisation, soutenant l’idée que l’hospitalisation ne devrait pas être la seule réponse au besoin de soin des malades psychiques. Puis l’idée a germé que ces personnes pouvaient vivre au sein de la cité.
  • ALVE a été créée en 1991 par des équipes de santé mentale de l’hôpital Barthélémy DURAND, médecins et infirmiers, et par des familles adhérentes de l’UNAFAM.
  • Dès l’origine, l’objectif a été d’accueillir des personnes en souffrance psychique dont les troubles sont stabilisés, mais dans l’incapacité de mener une vie autonome.
  • Ces personnes restaient hospitalisées, parfois depuis de nombreuses année, faute de structures spécialisées pour les accueillir et les accompagner. ALVE offre des modalités d’accueil et un accompagnement complémentaire à celles du secteur sanitaire et elle s’inscrit dans un partenariat actif avec l’hôpital qui se traduit notamment par la signature de conventions avec les services de psychiatrie. Le militantisme de ALVE s’articule avec celui de l’UNAFAM.
  • Salariés et bénévoles sont investis pour répondre à l’objectif de rétablissement des capacités des personnes appréhendées dans toute leur complexité et leur richesse, pour leur permettre de participer à l’élaboration de leur projet de vie.

Le premier foyer de vie de ALVE a ouvert en 2001 et les SAVS en 2004 (parmi les premiers en France et en Essonne).

En bref 

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Plus d' informations Ok Je refuse